Recherche par mot clé
 
 
Qui sommes-nous
|
Quelques concepts fondamentaux
|
La pensée traditionnelle face aux courants de la pensée moderne

La hiérarchie causale
|
L'Initiation
|
Questions/Réponses
|
Chambre du Symbole
|
L'Initiation féminine
|
Bibliographie
|
Nous contacter

 
Air

       L'air est un des quatre principes symboliques qui constituent la création. Ceux-ci, très abstraits, sont bien au-delà des quatre éléments physiques. Ils sont des aspects archétypaux du Principe de création. Implicites à celui-ci, ils en émanent pour permettre la manifestation. C'est ainsi que l'homme, créé à partir du limon (terre + eau), a reçu de son créateur (feu) le souffle de vie (air).

       Dans la cérémonie d'Initiation, le premier voyage est l'épreuve de l'air, très bruyante, première phase de la création d'un nouvel être, un Frère. Cette épreuve se résout par un saut dans le vide au nord du Temple.                     

Lumineux, il est une puissance de spiritualisation

       L'air est un élément actif. Il est la puissance de la lumière incréée, celle du nord. Il transmet donc la puissance des étoiles du nord, pivot du monde d'où pend le fil à plomb. Cet élément est bien source d'élévation et de spiritualisation. Le saut dans le vide est en fait une aspiration vers le haut, vers les étoiles impérissables.

       L'air régit le mouvement des étoiles qui guident le chemin de l'initié. Il est le mouvement continuel de l'Esprit dans la manifestation. Il est la cause des mutations qui nous conduisent vers une vie en création.

Souffle cosmique

       L'air maintient distincts le ciel et la terre, comme le dieu égyptien CHOU (l'air) rend distincts GEB (le terre) et NOUT (la ciel) sans les séparer. L'air apparaît donc comme la dualité primordiale qui unit le haut et le bas, qui unit la vie cosmique et la vie humaine.

       Espace sensible, informel et invisible où se déroule la création, il permet au Principe créateur de s'exprimer par le souffle de vie. Il est donc le souffle divin, né du Verbe, la volonté de manifestation du Principe créateur, la vie rendue consciente. Le vent est vivifiant car il cache le souffle de l'Esprit.

       Le Maître de la Loge préserve le souffle de vie pour que la communauté dispense aux frères la puissance vitale, permettant à chacun d'entre eux de pénétrer dans le monde des causes.

Il ouvre l'intuition

       Le voyage de l'air est la création en l'être de l'intuition par le Second Surveillant. Celui-ci le dépouille de la petite intelligence rationnelle qui divise, pour le munir de la grande intelligence qui rassemble. Il illumine le coeur par l'intelligence de vie, cette force incréée présente au coeur de chacun et qui concilie les contraires.

       En liaison avec l'odorat, l'air donne accès à la perception de ce qui est subtil. La conscience peut alors discerner l'énergie universelle dans sa source et dans ses manifestations.

       L'épreuve de l'air permet de découvrir la voie de la juste parole au coeur du silence. Engendré par cet élément, le nouvel être reçoit la parole de la Tradition. Le bruit entendu n'est tumultueux que pour le profane qui perturbe l'ordre de l'invisible. Le futur initié y perçoit la musique des sphères, celle de l'univers; il ressent les vibrations de l'air du nord et apprend à écouter en faisant silence.

Il donne forme a la manifestation

       L'air est la transparence qui permet toutes les formes ; il nourrit de sa forme invisible tout ce qui existe, comme le vase dépend du vide qu'il enferme. Le nouvel être peut ainsi participer à la création de la forme sans trahir l'esprit, discerner ce qui naît dans la lumière en percevant le sens des paroles de création.

       Sur le plan géométrique, l'octaèdre est le symbole de l'air. Il révèle la genèse accomplie par le souffle divin, celle des Nombres et des formes idéelles. Il entretient le feu du ciel (tétraèdre, que d'ailleurs il contient) et le fait passer sur la terre (cube). Il génère le Huit qui va pouvoir ensemencer la nature.

       Enfin, par rapport à la physique moderne, l'air semble correspondre à l'interaction nucléaire forte, l'une des quatre forces fondamentales de l'univers, qui donne cohésion et stabilité à la matière.


<<Retour

<<Accueil | Nous contacter | ^ Haut de page