Recherche par mot clé
 
 
Qui sommes-nous
|
Quelques concepts fondamentaux
|
La pensée traditionnelle face aux courants de la pensée moderne

La hiérarchie causale
|
L'Initiation
|
Questions/Réponses
|
Chambre du Symbole
|
L'Initiation féminine
|
Bibliographie
|
Nous contacter

 
Eau

            Elle est l’un des quatre éléments fondamentaux et constitutifs de la création. Faisant partie des lois causales, elle va bien au-delà de l’élément physique.

            Dans la cérémonie d’initiation, le deuxième voyage est l’épreuve de l’eau, accompagnée d’une musique harmonieuse. Cette épreuve se résout par un passage sur un chemin de pierres inégales au sud du Temple. Puis le néophyte est purifié près du Premier Surveillant en plongeant trois fois sa main gauche dans un bassin d’eau. Cette épreuve met donc en oeuvre la Force et l’Energie (midi, Premier Surveillant).

L’Eau primordiale

            L’Eau primordiale, non manifestée, est le chaos de l’origine qui porte l’infinité des possibles du monde manifesté. C’est l’océan incréé qui environne l’univers manifesté. Toute création en sort et elle engendre les forces divines. Comme loi causale, elle est donc le principe de gestation. Cette Eau céleste, énergie pure, d’où son symbole avec une ligne brisée, contient la puissance divine cachée qui va s’éveiller et créer l’univers. Chaque soir, le soleil entre en elle, s’y régénère, en ressort purifié, renouvelé, au matin. Ainsi, chaque jour, tout est à nouveau possible. En le formulant autrement, l’Eau est l’Esprit qui environne l’univers. Et pour le Christ : « A moins que l’homme ne renaisse de l’Eau et de l’Esprit, il ne saurait entrer dans le royaume des cieux ». Cela correspond à la « soupe originelle » décrite par la science et où la vie a pris naissance.

Marcher sur l’Eau

            Le chemin de pierres inégales permet de marcher sur de l’énergie, informe car non-manifestée. Ce chemin est au-dessus de l’Océan primordial, là où justement apparaît la première pierre. Celui qui marche ainsi est en fait le Phénix qui s’est posé au premier matin du monde sur la pierre, la butte primordiale, qui apparaît dans l’Océan. Ce n’est pas un homme qui marche, mais le symbole de l’initié éternel qui passe de la non-existence à l’existence. L’Eau primordiale crée l’être.

La purification

            Plonger la main dans l’Eau revient à plonger l’être entier, car la main porte la totalité harmonieuse de l’être. On pénètre dans le milieu de naissance cosmique pour quérir la puissance de vie qui permet de créer. Cette purification est une dissolution, nécessaire pour renaître. Sur le plan géométrique, l’icosaèdre est le symbole de l’Eau. Il est la capacité de vivre tous les possibles, grâce à l’initiation qui permet d’échapper à tout conditionnement et tout destin. On pénètre de son vivant dans le monde des causes ; l’énergie du monde est de l’Eau qui enfante du Feu. Sur le plan individuel, le nouvel initié se purifie de sa mentalité profane, retourne à l’état primordial, se déconditionne. Il puise dans l’Eau les forces de vie nécessaires pour naître à la vie spirituelle et participer à l’Oeuvre.

Principe du Devenir

            L’eau peut prendre une infinité de formes et de mouvements. Schwenk a pu ainsi parler de « Chaos sensible ». L’eau est capacité d’adaptation, éveil à la sensibilité juste, opposée à la sensiblerie. Cette sensibilité permet de refléter l’ordre du monde et d’être le miroir de l’univers. Le bruit de l’eau est la voix des choses vivantes, celle de l’éternel Devenir qui est indissociable de la manifestation. C’est pourquoi l’épreuve de l’Eau est enveloppée d’une musique par laquelle on est au cœur de l’harmonie de l’univers.

            Par rapport à la physique moderne, l’eau semble correspondre à l’interaction nucléaire faible, l’une des quatre forces fondamentales qui donnent cohésion et stabilité à la matière.


<<Retour

<<Accueil | Nous contacter | ^ Haut de page