Recherche par mot clé
 
 
Qui sommes-nous
|
Quelques concepts fondamentaux
|
La pensée traditionnelle face aux courants de la pensée moderne

La hiérarchie causale
|
L'Initiation
|
Questions/Réponses
|
Chambre du Symbole
|
L'Initiation féminine
|
Bibliographie
|
Nous contacter

 
Astrologie

        Etymologiquement, elle signifie « langage des astres » et, plus explicitement, celui de l’univers.

        Sous sa multiplicité apparente, l’univers, comme son nom l’indique, est à l’image de l’Unité  dont il exprime les multiples possibilités. Ainsi, le Zodiaque représente les polarisations de cette unité causale.

        Il comprend douze signes dont l’origine remonte, semble-t-il, au-delà des temps historiques. Ils sont universellement repris, sous des formes et des expressions différentes, par toutes les civilisations et traditions de tous les temps et de tous les lieux.

        Par l’étude et la compréhension de ces signes et du Zodiaque qui les unit, l’homme recherche sa participation à la création en se positionnant dans le monde.

        C’est pourquoi toute communauté initiatique se doit de tendre vers « l’Homme zodiacal » pour tenter de vivre cette Unité et s’y intégrer. A ce niveau se manifestent la connaissance de la Loi d’Harmonie ainsi que la Règle qui en est l’expression manifestée.

        L’Univers est donc à l’image du Un. L’influence des astres est la première chose qui est offerte à la naissance de tout être vivant ; ceci se passe sur le plan sensible. Il en est de même pour un nouvel initié (néophyte =  nouvelle plante) qui naît à un nouvel état de conscience, celui de l’Esprit.

        Par cette science du haut, l’Apprenti lève les yeux vers le ciel et voit la loge comme un cosmos. Il apprend à connaître le ciel, que tout est lié dans l’univers, que rien n’est indépendant. Chaque chose y a une place et une fonction nécessaire à l’harmonie du tout.

        Cela signifie aussi que rien n’est libre, du fait de ces liens multiples et invisibles. Le profane qui se croit isolé dans la création, s’oppose à ce qui l’entoure pour s’affirmer. En s’agitant ainsi, il ne fait que rigidifier ces liens et fabriquer des nœuds inextricables qu’il ne maîtrise pas : il subit son destin sans même s’en rendre compte en accusant le sort.

        « L’Homme Universel », lorsqu’il est reconstitué par la communauté, rassemble tous les signes du Zodiaque, toutes les planètes, tous les aspects, toutes les fonctions de création, toutes les énergies ... C’est alors que tout peut s’accomplir.

        Ce désir de reconstitution doit animer la communauté pour qu’elle reste authentique et créatrice.


<<Retour

<<Accueil | Nous contacter | ^ Haut de page