Recherche par mot clé
 
 
Qui sommes-nous
|
Quelques concepts fondamentaux
|
La pensée traditionnelle face aux courants de la pensée moderne

La hiérarchie causale
|
L'Initiation
|
Questions/Réponses
|
Chambre du Symbole
|
L'Initiation féminine
|
Bibliographie
|
Nous contacter

 
Chaîne d'union

        Ce qui s’y vit échappe au mental et permet à tous ceux qui y participent de toucher aux Grands Mystères, consciemment ou non. Elle est le symbole de l’union de la communauté initiatique et de sa communion avec l’Unité principielle. Il y a formation d’une unité incorruptible. Il n’y a plus qu’un seul être constitué d’énergie pure.

        En se formant autour du tableau de loge, ou carré de la genèse, la chaîne d'union reconstitue l’Homme zodiacal.  Chaque frère devient un des lacs d’amour de la corde à nœuds.

        Les frères se mettent ainsi à l’unisson ; ils créent un espace-temps dans lequel ils vont trouver une énergie commune résultant de l’invocation prononcée par le Vénérable Maître. A chaque fois différente, la chaîne d’union est un moment de voie brève, une méditation communautaire orientée par le Vénérable Maître.

        On a sans doute là le plus beau symbole de l’initiation, celui de l’Amour, du lien universel qui fait que l’univers tient malgré la dispersion de la manifestation. La chaîne unit chacune des personnalités qui se confondent dans un même désir d’amour de la vie en Esprit et du Verbe.

        Par définition, elle est un lien et relie l’invisible au visible, l’incréé au manifesté, le Créateur à ses créatures. Elle permet à la communauté de se ressourcer dans l’unité et de puiser de nouvelles énergies « afin de poursuivre l’œuvre commencée dans le Temple ».

        Les liens créés en initiation ne disparaissent plus. Ils s’impriment dans la mémoire de la loge, ce qui explique que l’on retrouve la chaîne d’union dans tous les grands moments de la vie d’une communauté initiatique : au rituel de fermeture et d’ouverture pour certaines loges, au banquet, à la cérémonie d’initiation (le nouveau frère y est accueilli), à la Saint Jean d’été autour du feu, en fait à tout moment que l’on souhaite marquer de l’empreinte communautaire.

        Dans la chaîne d’union les énergies se confondent. C’est un moment libérateur où chacun stoppe le monde, vide sa pensée. Il s’agit d’un moment de pensée pure, qui pourra ouvrir les canaux de perception.

        Les frères sont tout à la fois récepteurs par la main gauche tournée vers l’avant et émetteurs par la main droite ouverte vers l’arrière. Par son effet magique, elle réunit toutes les énergies, non seulement en les additionnant mais en les multipliant, à l’image du trésor de la loge qui s’enrichit en multipliant le travail des frères. Elle est un fabuleux générateur d’énergie.

        Idéalement, elle se pratique bras et jambes écartés, les pieds en contact ; chaque frère est alors une étoile pentagonale reliée aux autres, tous formant une constellation. Ces étoiles s’animent lorsque les bras se lèvent par trois fois à l’injonction : « Quittons la chaîne ! ».

        La chaîne qui clôture les travaux est le couronnement de la tenue qui l’a construite. Sa qualité dépend du travail qui a été effectué. Elle se mérite.


<<Retour

<<Accueil | Nous contacter | ^ Haut de page