Recherche par mot clé
 
 
Qui sommes-nous
|
Quelques concepts fondamentaux
|
La pensée traditionnelle face aux courants de la pensée moderne

La hiérarchie causale
|
L'Initiation
|
Questions/Réponses
|
Chambre du Symbole
|
L'Initiation féminine
|
Bibliographie
|
Nous contacter

 
Orateur

        Il porte comme bijou un livre ouvert symbole de la loi divine, ou Règle, ou encore un soleil, représentation du divin inconnaissable mais pourtant présent dans tous les phénomènes. Il fait partie de la ternarité « Vénérable Maître - Orateur - Secrétaire » relative à la Lumière de l’Initiation, ou, plus exactement, à son apparition à partir du Principe.

        Dans cette ternarité, l’Orateur est le gardien de l’harmonie cosmique, humaine et matérielle, dans la Loge. Conscience du Temple, il garde la Loi. C’est pourquoi le nom secret de l’Orateur est « Maître de la Règle ».

        Celle-ci est le livre sacré par excellence, le livre de l’univers.

        Placé à l’Orient, au-delà des trois marches, il réside au Nord, sous le soleil, et incarne la Lumière incréée, celle de toutes les potentialités de création issues du Verbe. C’est du Nord que vient la Tradition ; il peut donc transmettre les lois intemporelles de l’univers.

        Le mot « orateur » vient du latin « orare », prier. Dans les anciennes communautés, la fonction d’orateur était tenue par un « prieur » ou « chapelain ». Son rôle était d’apporter aux frères « la parole juste au moment juste », c’est-à-dire dans la stricte observance de la Règle. C’est pourquoi, pour toute décision importante engageant la Loge, le Vénérable Maître, avant tout vote, demande en dernier, l’avis du frère Orateur ; non pas pour apporter une conclusion ou tirer une synthèse des travaux, mais pour faire le point de l’avancement du sujet, et surtout, pour l’éclairer des Lumières de la Règle.

        Il n’a pas à assumer les diverses opinions émises en Loge, ce qui serait un acte syncrétique de nature profane. Par contre, il doit veiller à confirmer que la formulation des frères est bien en harmonie avec l’ordre cosmique.

        La Règle que l’Orateur met en valeur, n’est que secondairement matérielle. Elle est la Loi d’Harmonie qui régit la Communauté initiatique, et donc les frères, en les unifiant. Elle est la véritable clef de voûte de la construction communautaire et préside à l’élaboration des symboles.

        Il convient de faire la distinction entre le Verbe qui passe par le Vénérable Maître et celui qui passe par l’Orateur. Par ce dernier, il y a une expression directe. Le Vénérable, quant à lui, est le Verbe comme Cause première, principielle, qui génère toute parole possible.

        L’Orateur incarne une fonction du Verbe. Il est celui qui le transmet, notamment en lisant un texte sacré fondateur, le Prologue de Jean, par exemple, dans les Loges dites de Saint Jean, à l’ouverture des travaux. Il est la loi causale de transmission qui s’exprime par la Règle du Verbe créateur.

        Il existe trois sortes de « parole » :

La parole profane, la parole sacrée et le Verbe.

        La parole profane utilise les idées, des mots dits abstraits, dans le sens où l’on isole les choses, où l’on fait des fragments  ;  elle est fragmentaire car basée sur une pensée binaire élémentaire qui s’adresse au mental discursif qui sépare. Or, nous avons besoin d’une source inépuisable, unitive, qui rende compte de la réalité.

        Le Verbe est une pensée totale, qui « est » ce qu’il « prononce ». Le Créateur dit « Que la Lumière soit », et la Lumière « est ».  

        La parole sacrée est l’intermédiaire entre la parole profane et le Verbe. Ni concrète, ni abstraite, elle est symbole. « Parler le Verbe », c’est vivre selon les symboles, et l’Orateur a le redoutable devoir de parler le Verbe.

        Il exprime la pensée du Principe qui se manifeste.

        D’autre part, il exerce une fonction de médiation, toujours évolutive, de lien entre les mondes.

        Gardien de la Règle et donc du Verbe, il ne doit pas le laisser gaspiller dans le temporel. Il est celui qui dit le mot nécessaire au moment précis.

        L’Orateur donne aux frères la possibilité d’accéder à la conscience de l’Homme royal, en leur formulant la Règle dans toute sa pureté.


<<Retour

<<Accueil | Nous contacter | ^ Haut de page