Recherche par mot clé
 
 
Qui sommes-nous
|
Quelques concepts fondamentaux
|
La pensée traditionnelle face aux courants de la pensée moderne

La hiérarchie causale
|
L'Initiation
|
Questions/Réponses
|
Chambre du Symbole
|
L'Initiation féminine
|
Bibliographie
|
Nous contacter

 
Magie

            Cet Art consiste en la connaissance des lois naturelles pour les mettre en œuvre de façon consciente. Le magicien connaît les forces créatrices qui sont à l’origine de la vie et peut agir sur elles. Il travaille sur les forces liantes qui scellent l’union de l’univers comme celles de la communauté initiatique. En fait, tout être vivant est en capacité de magie. Mais la femme la pratique naturellement. Isis ou la Veuve, est une grande magicienne. Cette science n’est donc pas développée dans l’initiation féminine. Il en va différemment pour l’homme. L’enseignement initiatique en fait l’attribut du Compagnon, comme il fait de l’Astrologie celui de l’Apprenti, et de l’Alchimie celui du Maître. Le Compagnon a une vision magique de l’initiation.

            Cet art permet de faire le geste juste dans le milieu juste au moment juste. Il favorise l’harmonie et permet à chaque frère de trouver sa juste place dans l’univers. Les effets de ces actions échappent alors au temps et à l’espace. C’est cela qui a permis aux Rois Mages de suivre le chemin de l’étoile. Ainsi sont les Compagnons qui ont vu l’Etoile flamboyante.

            Vivre cet art passe par la géométrie sacrée. Par elle, on peut remonter de la parole au Verbe, car elle donne la meilleure formulation, humainement accessible, de l’univers. Etant une pensée pure, elle propose une puissante abstraction de la réalité. Elle permet de trouver les concepts comme ce qui les lie. Elle enseigne tous les stades de la vie, sans déviation possible. Elle est la mesure de la terre sacralisée qu’on arpente pour édifier le temple. Révélant les causes et les formes, elle facilite l’expression de toute fonction et tout Nombre, sans rien expliquer. Elle est donc la clef de l’ouverture de la Pierre Cubique avec les cinq polyèdres réguliers qu’elle contient, et de l’accès à la structure de la création. Par la magie, le Compagnon se géométrise. Il devient une statue-cube et acquiert un état de réceptivité à l’invisible qui lui permet de le manifester. Il sort de son individualité pour ouvrir sa conscience au monde et à la vie dans son essence.

            La Magie est donc présente partout dans l’univers. La Veuve l’utilise sans cesse pour agir dans le monde et s’assurer que le Verbe du Principe créateur s’incarne. Le Compagnon recherche la Veuve-Sagesse dans toutes ses formes. Il utilise cette force par la connaissance des noms et des Nombres qu’il traduit géométriquement. Nommer, c’est éveiller une puissance qui permet de faire exister ce qui n’était que virtuel. Le Compagnon a reçu le don de la parole. La magie des mots permet soit de créer soit de détruire. Faire parler la Pierre, c’est lui donner magiquement vie. Une parole magique noue entre elles des énergies. C’est ainsi, par exemple, que le rituel contraint le divin à être présent et lie les frères. Il est en harmonie totale avec les fonctions créatrices issues du Principe, ce qui favorise la perpétuation de la vie. Sa pratique vivante et rigoureuse déclenche une imprégnation qui touche l’âme et l’Esprit. Le frère voit alors son champ de conscience s’élargir progressivement ; son coeur-conscience se réalise et remplace le mental et la pensée binaire.

            Le Compagnon, sur les indications des Maîtres, trace le temple en harmonie avec le ciel. Alors, ce lieu est magique. Il transporte les êtres qui s’y trouvent au-delà d’eux-mêmes.

            Telle est la Magie opérative vécue dans le temple, ce lieu à l’image du cosmos où la communauté des œuvrants assiste à la naissance de la lumière.


<<Retour

<<Accueil | Nous contacter | ^ Haut de page