Recherche par mot clé
 
 
Qui sommes-nous
|
Quelques concepts fondamentaux
|
La pensée traditionnelle face aux courants de la pensée moderne

La hiérarchie causale
|
L'Initiation
|
Questions/Réponses
|
Chambre du Symbole
|
L'Initiation féminine
|
Bibliographie
|
Nous contacter

 
Colonnes

         Dans le temple masculin, les colonnes sont au nombre de deux, expression de la dualité créatrice.

         C’est en effet celle-ci qui est exprimée avec force avant l’entrée du temple où va se perpétuer la genèse. Elle est la première expression de l’Unité insécable, qui, en se pensant, a généré le Deux. De cette première division découle toute la suite des Nombres ainsi que l’ensemble de la manifestation qui, ainsi, passe du Un au multiple.

         Ce principe est à la source de la création. Toutefois l’initié se doit de dépasser le monde de la dualité, pour vivre en ternarité, et révéler en lui sa composition tripartite corps, âme, Esprit, afin de pouvoir retourner à sa Cause.

         Les colonnes sont visibles de l’extérieur et se prolongent, dans le temple, jusqu’à l’Orient ; les frères en sont les pierres vivantes. Elles encadrent la porte d’occident. Elles délimitent la porte et la créent.

         Représentées sur le Tableau de Loge, elles sont un des symboles fondamentaux de l’initiation. Mais elles sont aussi présentes dans le Temple, ce qui implique qu’elles doivent être vécues physiquement.

         A gauche, en entrant, se trouve la colonne du Nord. Elle est masculine et correspond au soleil au Nord. Elle est proche des Apprentis pour leur permettre de mieux appréhender la lumière de l’origine.

         A droite, en entrant, se trouve la colonne  du Midi. Elle est féminine et correspond à la lune du Midi. Située près des Compagnons, elle leur permet de donner une forme à la pierre, pour formuler selon la lumière issue de l’Orient et transmise par la lune.

         Placé entre les colonnes, l’initié reçoit un choc d’énergie spirituelle qui lui permet de se métamorphoser. En fait, elles sont indissociables. Bien qu’abordées successivement, elles se retrouvent réunies à la Maîtrise. On les retrouve sous la forme de deux pylônes énormes à l’entrée des temples égyptiens, ou encore manifestées par les deux imposantes tours de nos cathédrales.

         Elles sont couronnées de grenades, symbole de transmission, ou de vases sphériques qui contiennent en fait un peu d’énergie primordiale. Cette énergie vient de l’eau primordiale sur laquelle elles reposent par leur base enfouie en terre. Elles montent jusqu’au ciel pour épanouir la vie et unir le haut au bas.

         Dans le temple féminin, elles sont sept : les sept colonnes de la Sagesse, les sept disciplines libérales qui fondent l’initiation féminine. Elles sont le Verbe (ou grammaire), la Tradition (ou rhétorique), l’Intelligence du cœur (ou dialectique), l’Harmonie (ou musique), le Nombre (ou arithmétique), la Géométrie, l’Astrologie.


<<Retour

<<Accueil | Nous contacter | ^ Haut de page