Recherche par mot clé
 
 
Qui sommes-nous
|
Quelques concepts fondamentaux
|
La pensée traditionnelle face aux courants de la pensée moderne

La hiérarchie causale
|
L'Initiation
|
Questions/Réponses
|
Chambre du Symbole
|
L'Initiation féminine
|
Bibliographie
|
Nous contacter

 
Onze

            Il s’agit d’un Nombre en soi, qui n’est donc pas 1 et 1. L’écriture numérique 11 ne correspond qu’à la numération décimale ; par exemple, en base 3, l’écriture 11 correspond au quatrième chiffre et non au onzième. D’ailleurs, en chiffres romains, cela s’écrit XI.

            Dans les douze premiers Nombres fondamentaux, il fait partie de la dernière série, après la première qui va de Un à Trois, et la seconde qui va de Quatre à Neuf. La vision humaniste, récente, s’arrête au Dix et fait du Onze le domaine de la lutte intérieure, de la dissonance, de la rébellion, de l’égarement. Saint Augustin dit même que c’est le Nombre de la transgression de la loi.

            Le tarot, plus inspiré d’occultisme que d’ésotérisme, dit cependant que la onzième lame est la Force. Ce Nombre est bien la puissance créatrice d’où va émaner la création complète, donnée par le Douze ; il est la force se déployant pour l’accomplissement du tout. Cette force est cachée ; en effet, on voit peu de manifestations de ce Nombre, mais il est réellement présent. Ce Nombre charnière est premier, donc indivisible, irréductible.

            Il est la transition entre le Dix et le Douze. Il permet le passage de l’unité des fonctions créatrices vers l’univers réalisé. C’est pourquoi les sages égyptiens étaient réputés avoir 110 ans. Il mène de la Tétractys, symbole de la création universelle, à l’ensemble des polarisations de l’univers données par le zodiaque, le cycle complet. Il est le trait d’union entre ce qui permet la création et la manifestation. La perfection de la Tétractys est concrétisée par la puissance de création. En ajoutant au Dix le Un, symbole du Verbe créateur, il y a passage de la puissance à l’acte pour réaliser l’infini du Douze, le terme de la création, les mille façons de la manifestation issues du Un.

            Le Onze lie donc le Dix à l’unité. Il permet aux dix offices de la loge de faire vivre la Communauté initiatique dans son ensemble. Il indique le voyage complet pour atteindre l’unité du centre, la réalisation. C’est la voie royale qui mène au Douze, donc le Nombre d’un parcours complet.

            Curieusement, il est un des moyens de percevoir le Nombre d’Or. En effet, il se retrouve dans l’étoile à cinq branches, par les pointes, les intersections des branches et le centre. Ces onze points déterminent parfaitement l’Etoile, clef de la vie divine. On peut aussi remarquer que, dans la série de Fibonacci, Huit et Onze se succèdent. Ils déterminent l’angle essentiel de 54°, clé du pentagramme. En effet, Tangente 54° = 11/8 à 1/1000 près. Onze est donc une clef qui mène au Nombre d’Or, Nombre fondamental exprimant la vie divine. D’ailleurs, les puissances de Phi (Nombre d’or), ne sont des Nombres entiers qu’à partir de 5. Phi à la puissance 5 est égal à 11, à 1% près. En traduisant cette égalité en concept, on peut dire que Onze est l’Harmonie (le 5) appliquée à la vie divine (Phi). On a bien ce qui va donner l’univers déployé selon la loi d’Harmonie.


<<Retour

<<Accueil | Nous contacter | ^ Haut de page