Recherche par mot clé
 
 
Qui sommes-nous
|
Quelques concepts fondamentaux
|
La pensée traditionnelle face aux courants de la pensée moderne

La hiérarchie causale
|
L'Initiation
|
Questions/Réponses
|
Chambre du Symbole
|
L'Initiation féminine
|
Bibliographie
|
Nous contacter

 
Initié passé à l'Orient éternel

         Mourir, c’est franchir la porte d’Occident. Le soleil, absorbé à cet endroit par le ciel, ne peut renaître à l’Orient que si son parcours a été vécu en justesse et rectitude.  Il en est de même pour l’homme.

         Les Initiés Passés à l’Orient Eternel sont des êtres exceptionnels entrés vivants dans la mort, devenus ici-bas de la même nature que l’Orient. Le seul devenir réussi de l’initié est de mourir de son vivant, de devenir lumière, de retourner en conscience, réellement, à la lumière. Il y a alors identification avec l’Initié éternel, unique, principiel. On n’est jamais certain d’y parvenir. La mort physique n’y contribue en rien. Ils ont réalisé « le verbe s'est fait chair », et leur puissance ne disparaît pas avec leur corps physique.  Ils sont devenus un maillon de la Tradition en ayant enrichi la conscience universelle et en ayant participé à la genèse permanente.

         Qui sont-ils ? Les frères décédés ? Les maîtres décédés ? Il est difficile de donner des affirmations rationnelles, mais on peut sans doute répondre non à ces questions. Mais on ne connaîtra jamais la réponse. Seul le Principe de création la connaît. Cependant il semble certain que c’est dans la manifestation que l’on peut s’éveiller suffisamment pour entrer dans un état de connaissance permettant le passage en conscience dans l’Orient Eternel.

         Ces êtres ont laissé une trace qui montre le chemin. Leur lumière nous précède : ils sont présents dans la communauté initiatique, car l’Egrégore de la loge est constitué de tous ceux qui ont imprimé une pensée dans le trésor de la loge.  Il ne s’agit pas d’un souvenir car ils continuent à vivre, faisant toujours partie effective de la communauté, sans aucune discontinuité. Ce sont par exemple les Patriarches de la Bible, ou les géants sur les épaules de qui les initiés actuels sont montés et qui leur permettent de voir plus loin. L’éveil de conscience est illimité. Tout est transmis par eux ; c’est pourquoi le Vénérable Maître, à l’ouverture des travaux dit : « Venez chercher celle lumière que m’ont confiée les Initiés Passés à l’Orient Eternel, mais toujours présents parmi nous ».

         Ayant incarné la lumière de l’origine, ils sont l’essence de la tradition, et les fenêtres de la loge sont leurs paroles. Ils ont veillé à la préservation du feu de la Sagesse. La crypte est le lieu où l’on peut entendre leur voix, celle des ancêtres.  Il est donné aux initiés de fraterniser avec eux, et il ne faut pas s’en priver. Pour cela, ils disposent de la ternarité Vénérable Maître-Passé Maître-Initié Passé à l’Orient Eternel.

         Faut-il alors parler de cet Initié ou de ces Initiés ? Ce frère est unique dans son principe, même s’il s’est manifesté de manière multiple. Il est l’esprit de fraternité de ceux qui passent par 1’initiation.  Cependant, l’homme ne peut percevoir l’unité que par le multiple.

         Les étoiles sont leur symbole. « Ceux qui auront été savants brilleront comme l’éclair des cieux ; et ceux qui auront enseigné la justice aux autres seront comme des étoiles dans l’éternité » a dit St Bernard (sermon 27 sur le Cantique des Cantiques). Ils sont les étoiles impérissables qui entourent la polaire, dans le nord du ciel. Elles nous guident donc et nous déterminent. Ces étoiles, toujours visibles, symbolisent ceux qui ont laissé une trace durable dans la manifestation.  Ils séjournent maintenant au nord, lieu de la source occulte de la lumière, de l’origine de la tradition.  Là est la source de toute orientation dans la création.

         Leur lieu est donc à la fois à l’Orient, où naît la lumière, et au Nord. Le concept du Nord-Est leur correspond parfaitement.  C’est là que se trouve le Quatrième Pilier, là que se trouve l’angle du Carré Long où l’Apprenti fait ses premiers pas.  Tout est donné au frère dès le premier instant, le début et la fin, mais en général, une existence ne suffit pas à effectuer réellement ce petit parcours de trois pas.


<<Retour

<<Accueil | Nous contacter | ^ Haut de page