Recherche par mot clé
 
 
Qui sommes-nous
|
Quelques concepts fondamentaux
|
La pensée traditionnelle face aux courants de la pensée moderne

La hiérarchie causale
|
L'Initiation
|
Questions/Réponses
|
Chambre du Symbole
|
L'Initiation féminine
|
Bibliographie
|
Nous contacter

 
Ordre

         Dans tout cycle, il y a des moments d’ordre et de désordre qui se succèdent. La nuit est le désordre ; chaque matin organise les éléments en une création cohérente. Entre deux tenues initiatiques, les fonctions et les symboles sont dispersés et ensuite redisposés dans le temple. Il faut passer par la désorganisation pour que naissent une énergie et un renouveau. Ce couple ordre-désordre est plus conforme à la réalité  que la notion judéo-chrétienne de bien-mal. Sur le plan individuel, le désordre est lié à la rébellion, la dissonance, l’ignorance.

         Le coup de maillet du Vénérable Maître et sa phrase  « debout et à l’ordre mes frères ! » marquent le temps où chacun  se remet en état d’œuvrer à la Gloire du Grand Architecte de l’Univers.

         Par ce coup de maillet, et suivant la formule « Ordo Ab Chao », l’Ordre est construit à partir du chaos. Celui-ci est l’océan primor­dial, réservoir inépuisable de l’Incréé. Il est la matière première inorganisée (et non désordonnée !) à partir de laquelle tous les possibles peuvent se réaliser suivant un ordre d’harmonie représenté par la Règle et exprimé dans les rituels.

         L’ordre est l’architecture de la création, son essence. Douze est le Nombre qui correspond à un univers, unifié mais ordonné, différencié dans son unité.

         La « mise à l'ordre » est la mise en harmonie de nos idées, de nos sentiments et de notre comportement avec l’universel et l’éternel.

         Se « mettre à l'ordre » c’est remplacer le tumulte extérieur par la paix intérieure, ce qui permet alors de travailler dans le Sacré, par le Sacré, avec le Sacré. C’est se mettre en harmonie avec soi-même et avec la loge entière, retrouver la sérénité nécessaire au travail. C’est aussi le premier acte du vécu communautaire.

         Suivant le grade initiatique, le signe d’ordre diffère. Il permet aux frères de se reconnaître entre eux, et surtout de se mettre en adéquation avec le temps et l’espace sacrés générés dans le temple par le rituel.

         La hiérarchie communautaire est construite selon l’ordre cosmique et chacun doit y être à sa juste place. Le sage est celui qui découvre cet agencement réel. L’Apprenti, par l’Astrologie, découvre l’ordre de l’univers. Par la Magie, le Compagnon met en ordre les éléments de la création selon les lois causales. L’Alchimie agit doublement ; elle transmute les êtres qui vivent selon un ordre ; elle transmute le monde s’il est ordonné par la pratique des rituels. Le sanscrit « rita » signifie « ordre ».

         De là, que peut être un Ordre Initiatique ?

         Point n’est besoin d’une structure administrative, d’une obédience. A l’image des confréries monacales du Moyen­-Age, c’est une union de frères reconnaissant la réalité de la Règle et s’y soumettant librement afin de vivre ici-bas une vraie spiritualité.


<<Retour

<<Accueil | Nous contacter | ^ Haut de page