Recherche par mot clé
 
 
Qui sommes-nous
|
Quelques concepts fondamentaux
|
La pensée traditionnelle face aux courants de la pensée moderne

La hiérarchie causale
|
L'Initiation
|
Questions/Réponses
|
Chambre du Symbole
|
L'Initiation féminine
|
Bibliographie
|
Nous contacter

 
Orient éternel

         Il n’a rien à voir avec l’Orient ni avec les orients.

         En fait, curieusement, il faut passer par la porte d’Occident pour pouvoir y accéder, à l’image de la communauté qui l’emprunte pour continuer l’œuvre autour de la table du banquet.

         L’Occident, lieu où le soleil s’estompe jusqu’à disparaître, symbolise la mort qui offre à l’initié l’ultime transmutation. Cela permet à son esprit de pénétrer au cœur transcendant du Mystère, et d’en comprendre la raison comme la réalité. Si, de son vivant, il a bien préparé ce dernier passage, alors il accompagnera la lumière qui semble disparaître aux yeux des vivants. Un ultime cycle le mènera là où elle luit depuis toujours : l’Orient Eternel. Celui-ci est au-delà de la création et de l’invisible, de toute éternité.  Mais il est perceptible car il manifeste la lumière de l’origine.  Il est l’éternité de la création. Il est un ciel principiel où résident les étoiles impérissables qui entourent la polaire, les Initiés Passés à l’Orient Eternel. Le ciel est centré sur cette étoile d’où descend le fil à plomb, sur le centre du Tableau de Loge ou Carré de la Genèse, faisant ainsi percevoir la lumière primordiale. Tout part de là, du plus haut, où naît la communauté principielle et l’Homme Universel. Celui-ci rassemble les Frères Passés à l’Orient Eternel.

         La Maîtrise a pour rôle de rendre un frère de même nature que ce lieu, en le faisant passer par la mort.

         Le passage vers cette patrie de l’initié se prépare ici et maintenant, et la mort physique n’y contribue en rien. Il faut y entrer de son vivant, sans être certain d’y parvenir. Cela n’est donc pas concevable individuellement, sans la fraternité. Le frère fait don de lui-même et n’a aucune espérance d’un paradis individuel. L’Orient Eternel accueille l’Homme Universel et seule une communauté cohérente, remembrée, peut le fréquenter. La communauté alors en  témoigne par une Œuvre qui devient un pont possible d’accès pour tous les hommes. Là est l’univers d’où nous venons et où nous irons si nous participons pleinement à l’Œuvre. Celle-ci est un écho de l’Orient Eternel qui résonne pour les générations futures.

         Voilà donc le domaine de l’unité de la Sagesse. Guide des initiés, il est symbolisé par l’étoile qui brille sur le plateau du Vénérable Maître et par la lumière primordiale du Nord. Le concept de Nord-Est lui correspond ; tel est l’angle du Carré Long où l’Apprenti fait ses premiers pas, et le lieu du Quatrième Pilier. Celui-ci manifeste, une fois par an à la Saint Jean d’Hiver quand s’entrouvre la porte de l’Orient Eternel, la lumière unique dans son concept. Il porte alors le tablier du Frère Passé à l’Orient Eternel.

         Si cette lumière perdure, elle ne saurait être immobile, statique. Emanation du Principe causal, elle est le lien entre l’incréé et le créé. Elle est la « vie », ainsi que l’affirme l’Evangile de Jean. Comme telle, elle luit dans les ténèbres qui ne peuvent l’arrêter.

         Elle est donc la source de la Genèse, en même temps que sa nourriture, car la genèse est permanente.

         Son autre nom est « le Verbe » ou conscience en acte du Principe d’où émane l’énergie de la création.

         L’Homme est une parcelle de cette conscience, en tant que porteur de toutes les lois et fonctions de création. De la même nature que la conscience universelle, il contribue, ou non, à son enrichissement et à son évolution par un comportement qu’il est le seul à pouvoir décider tout au long de sa vie devant le Mystère.


<<Retour

<<Accueil | Nous contacter | ^ Haut de page