Recherche par mot clé
 
 
Qui sommes-nous
|
Quelques concepts fondamentaux
|
La pensée traditionnelle face aux courants de la pensée moderne

La hiérarchie causale
|
L'Initiation
|
Questions/Réponses
|
Chambre du Symbole
|
L'Initiation féminine
|
Bibliographie
|
Nous contacter

 
Unanimité

         Ce mot repose sur deux racines : Un et Ame, ce qui le relie à la notion de sacré.

         Il est le principe de fonctionnement de toute communauté initiatique (Comme Une).

         En loge, toute décision, importante ou non, doit être prise à l’unanimité des Maîtres, les seuls à pouvoir voter. Toutefois, les Apprentis et les Compagnons peuvent être consultés. Ce vote se fait à main levée, après que chacun se soit exprimé, et ait ainsi motivé son point de vue. Si une raison est reconnue valable pour refuser la proposition, celle ci est abandonnée immédiatement.

         L’anonymat est hypocrite et révèle des êtres faibles qui se cachent pour décider, pauvres de tout courage pour défendre leurs idées. Dans une vraie fraternité, il n’y a ni boules noires, ni boules blanches.

         Quelle harmonie existerait dans une loge dans laquelle un Vénérable Maître ou un frère serait élu autrement qu’à l’unanimité ? Quelle attitude aurait face à lui celui qui aurait secrètement voté contre ?

         Contrairement aux apparences, la vie en unanimité n’est ni sclérosante ni réductrice à un standard de pensées. Il n’est pas question  de demander aux frères d’être des « beni-oui-oui ».

         Donner le fond de sa pensée devant tous oblige à un réel détachement de soi, et développe l’humilité. En même temps, la personnalité, en se fortifiant, se modifie et perçoit insensiblement la nécessité de se fondre consciemment et volontairement dans le creuset de la Règle, exact reflet de la Loi d’Harmonie du Principe.

         Dans une communauté vraie, la personnalité s’intègre progressivement, sans perdre ses caractères propres, ce qui conduit à la fusion avec l’ordre naturel, seule véritable réalité.

         Ce principe est en parfaite adéquation avec le mythe d’Hiram : dispersion par différents points de vue, puis recomposition unique de l’Etre communautaire.


<<Retour

<<Accueil | Nous contacter | ^ Haut de page