Recherche par mot clé
 
 
Qui sommes-nous
|
Quelques concepts fondamentaux
|
La pensée traditionnelle face aux courants de la pensée moderne

La hiérarchie causale
|
L'Initiation
|
Questions/Réponses
|
Chambre du Symbole
|
L'Initiation féminine
|
Bibliographie
|
Nous contacter

 
Fonctions créatrices

          Elles sont les différentes énergies spécifiées, issues des lois causales, permettant la Genèse. Effets de ces lois, elles sont elles-mêmes les causes de la création. Issues donc du Principe, elles sont du domaine de la Manifestation qu’elles animent.

         Dans le Temple, elles sont représentées par les neuf offices ; ce sont en effet ces derniers qui permettent à la loge d’accomplir l’œuvre de genèse en rectitude, dans le respect absolu des Trois Grandes Lumières, archétypes compréhensibles du Principe, et dans celui des Trois Grands Piliers, symboles des lois causales. Au nombre de neuf, symbole de la novonarité, ces offices mis en mouvement permettent la réalisation, en perfection, de l’œuvre communautaire, c’est-à-dire l’édification du Temple dans l’Homme.

         Les Grecs manifestaient ces fonctions créatrices par le mythe des Neuf Muses qui autorisaient la perception connaissante de la création et sa réalisation, par la pratique des Arts Libéraux.

         A chaque office correspond ainsi une fonction de création spécifique, laquelle ne se comprend qu’en fonction des huit autres.

         Elles sont, comme en loge, sous l’autorité du Vénérable Maître qui incarne le principe fonctionnel de l’Amour, qui est un englobant.

         Aux Premier et Second Surveillants se rattachent respectivement les deux premières fonctions : la « Résolution des contraires », par les rapports d’harmonie qui entretiennent la vie, et la « Dualité », qui relie toute chose.

         A l’Orateur, ou Maître de la Règle, correspond la fonction de « Communion ». Au Secrétaire, ou Maître du Secret, la « Putréfaction », clef de la transmission de la vie et donc de la formulation.

         Le Trésorier, Maître du Trésor, représente la « Mémoire du passé », et l’Hospitalier, ou Maître de l’offrande, « l’Imprégnation cosmique ».

         L’Expert, Maître du Rite, symbolise l’« Ordre de la Manifestation » et le Maître des Démarches (ou des Cérémonies), le « Mouvement ».

         Enfin, le Couvreur, Gardien du Seuil, a comme fonction à la fois « l’Evolution », et la « Purification ».

         C’est par l’action coordonnée de ces neuf fonctions que la vie sous toutes ses formes peut se perpétuer.

         Dans le Temple, lieu où la Lumière naît d’elle-même grâce à la Communauté des Œuvrants, la mise en action de ces fonctions par le rituel est une réalité, une authentique magie opérative, donc créatrice.

         C’est à cet instant que le rituel dit que la loge est « juste et parfaite ».

         La loge est ainsi quand tous les offices sont présents, car elle est alors en puissance de création. Cela signifie, d’une part, qu’un initié n’est en capacité de création qu’au sein d’une communauté ; il ne saurait, à lui seul,  remplir toutes les fonctions de création ; d’autre part, celui qui accepterait un office sans en remplir totalement la fonction causerait un grave préjudice à la loge, la rendant ainsi incomplète et l’empêchant de faire acte de création.

         Quand toute la loge est en Harmonie, toutes les fonctions remplies, unies par leur Force, la Sagesse peut alors se manifester. Les fonctions deviennent réellement créatrices et peuvent agir en harmonie avec le Grand Architecte de l’Univers.

         Il en découle que l’initié n’a pas le droit de rechercher un accomplissement individuel, car cela ferait échouer toute démarche spirituelle. Mais, paradoxe ! S’il n’a pas lieu, il est impossible de faire vivre correctement les fonctions.

         Autrement dit, toute quête, tout accomplissement, ne peuvent se réaliser dans un but purement égoïste, mais dans la seule optique d’en faire un don immédiat à la Communauté initiatique (ce que la religion appelle « Communion des Saints »).  


<<Retour

<<Accueil | Nous contacter | ^ Haut de page