Recherche par mot clé
 
 
Qui sommes-nous
|
Quelques concepts fondamentaux
|
La pensée traditionnelle face aux courants de la pensée moderne

La hiérarchie causale
|
L'Initiation
|
Questions/Réponses
|
Chambre du Symbole
|
L'Initiation féminine
|
Bibliographie
|
Nous contacter

 
Transmutation

         L’Alchimie a choisi ce terme pour bien signifier qu’il ne s’agit pas d’une transformation, d’un simple changement de forme, mais d’une modification profonde, complète, de la nature des choses. Transmuter, c’est modifier la constitution de l’atome de façon telle que l’élément pris au départ, le « vil plomb », ait changé de nature, de propriétés, pour devenir un nouvel élément, plus noble, « l’or », sans aucune commune mesure avec le premier.

            Les travaux dans le temple couvert se déroulent de midi à minuit, ou plus exactement de la première à la douzième heure. Ce sont des heures idéelles de transmutation. Elles correspondent à la venue des Nombres créateurs, au mariage alchimique des Nombres. Les douze Nombres primordiaux jouent les uns avec les autres et montrent comment œuvre le Principe de création, quand il passe du Un au multiple, de l’incréé au monde manifesté. Tel est le principe de l’Oeuvre.

            Le temple est composé de pierres, plus ou moins aptes à provoquer des métamorphoses. Seule la Pierre Philosophale ou Pierre des origines en est pleinement capable. Cette Pierre des transmutations comprend les quatre éléments et la quintessence qui les unit avec une extraordinaire force de cohésion. En son cœur se trouve le feu. « La salamandre comme la pierre vit du feu » dit un précepte alchimique. La mise en œuvre de ce phénomène consiste à rendre manifeste le feu interne, invisible sous l’épaisse couche de la matière. C’est d’ailleurs pour ce faire que Rabelais se baptisait abstracteur de quintessence. Le feu est le moteur de l’opération ; il embrase, purifie et métamorphose toute chose, mais il doit être conduit en justesse.

            Le seul enjeu du voyage initiatique est donc de donner une forme à ce qui est invisible, à ce qui n’est jamais né. Alors, par le grand Œuvre, la matière devient esprit et lumière. Une relation est créée entre l’Esprit et le monde manifesté. La transmutation consiste à passer d’un monde à l’autre, d’une forme à l’autre. C’est saisir un lien qui s’ancre dans l’incréé; c’est le retour à l’unité de l’origine.

            Tout ce qui est humain est mortel, transitoire, périssable. L’initiation permet de faire passer, concrètement, le corps mortel à un corps de lumière, en une pierre vivante inscrite dans le temple. Il s’agit de métamorphoser un homme en frère. Il y a bien création d’un frère, qui devient d’une nature différente, non profane. Le cœur de chair, plein de sensiblerie et d’humanisme, est changé en cœur de pierre, sensible à l’univers et capable de vivre en éternité.

            Le rituel d’Initiation l’accomplit en potentialité. L’élévation au sublime grade de Maître réalise le passage à l’acte. Le vieil homme disparaît totalement et se transmute en Maître Hiram, capable de changer en or pur tout ce qu’il touche ou entreprend. Il rayonne. Il est devenu l’Etoile Flamboyante.

            Se nourrir consiste à assimiler des nourritures, c’est à dire à transmuter un aliment en énergie et en matière d’une nature complètement autre. Toute la vie et le travail initiatiques sont basés sur ce principe. C’est pourquoi le moment du banquet est toujours le couronnement d’une tenue. On y consomme des nourritures terrestres et célestes. La salle du banquet est l’espace de transmutation du temple, à l’Occident du temple couvert.

            Dans le travail en loge, chacun apporte un travail, c’est à dire des métaux déjà élaborés. Ils sont déposés à la porte du temple couvert, puis apportés par le Couvreur à l’intérieur. Ils sont purifiés, fondus, métamorphosés par l’Oeuvre communautaire pour donner un rapport ou une forme qui est une nouvelle perception, bien au-delà de celle de chacun des frères. Et si cela ne se produit pas, c’est tout simplement que la communauté n’est pas initiatique.


<<Retour

<<Accueil | Nous contacter | ^ Haut de page