Recherche par mot clé
 
 
Qui sommes-nous
|
Quelques concepts fondamentaux
|
La pensée traditionnelle face aux courants de la pensée moderne

La hiérarchie causale
|
L'Initiation
|
Questions/Réponses
|
Chambre du Symbole
|
L'Initiation féminine
|
Bibliographie
|
Nous contacter

 
Connaissance du coeur

         Connaître n’est pas savoir ; cela va bien plus loin. Le savoir passe par le cerveau. Il s’accumule et permet le progrès technique ; il est du domaine de l’humain.

         Les moyens du savoir nous sont donnés au départ par nos cinq sens, avant d’être repris par notre réflexion qui va les ordonner, les transformer, éventuellement les digérer suivant les capacités de chacun.

         Cela ne peut être que physique ou intellectuel. Par contre, la Connaissance est unique, même si elle revêt des formes multiples, propres à chacun, car elle n’est que conscience.

         Dans ce mot, il y a le préfixe « co », qui signifie avec. C’est donc la « naissance avec ». Elle  permet de naître et d’aller vers la source de toute création. D’origine divine, elle ne concerne que les lois de création et la Cause première.

         Pour l’atteindre, il faut dépasser le stade physique et mental et arriver à ce que nous appelons la « Connaissance du Cœur ». Il faut remplacer l’instinct et les déductions intellectuelles par l’intuition créatrice dont chaque initié dispose.

         La Connaissance est donc le fruit d’une longue démarche, engagée, entière et profonde. Elle associe voie longue et voie brève, mais elle est aussi un but pour parvenir à un état d’être, un état d’éveil grâce auquel l’être perçoit le monde directement.

         Elle est un mode de vie auquel on accède après un long apprentissage au cours duquel bien des choses seront à écarter, des choix seront à réaliser, une volonté sera à exercer. Passage bien difficile pour ceux qui ont été conditionnés par la logique cartésienne.

         La Connaissance de Cœur échappe à toute valeur rationnelle. Il faut vraiment aller au « cœur » des choses, découvrir ce qui est à l’intérieur, caché sous les apparences, comme nous le suggère la formule des alchimistes « V.I.T.R.I.O.L. ».

         Elle relève du concept pur, entièrement débarrassé de la gangue du matérialisme et de l’intellectualisme. Elle est à la disposition de tous et ne dépend pas du savoir. Elle permet de voir l’unité en toute chose et de la vivre.

         De plus, elle ne s’acquiert pas individuellement. Elle nécessite un cheminement communautaire. Elle se perçoit par l’éternité ; par celle des cycles qui est vécue par les rituels qui rythment la vie communautaire et transmettent la Connaissance ; par celles des symboles, car la Connaissance n’est perceptible que par cette langue sacrée. La pratique de la Connaissance du Cœur ne passe pas par le langage moderne. Les mots n’en sont pas assez justes.

         Voilà pourquoi la pensée symbolique est utilisée depuis la nuit des temps. Seul ce mode de pensée peut permettre à des concepts forts de traverser les époques et de demeurer accessibles aux hommes.

         Tel est le but de toute démarche initiatique. La Connaissance du Cœur ne peut donc se posséder comme une science. Il s’agit d’entrer en elle car elle est un état d’identification pour pénétrer l’essence de l’univers. L’initié pénètre dans le temple, s’y intègre et y vit. Il naît en commun avec ses frères, perçoit la pensée de l’univers et vit en éternité.


<<Retour

<<Accueil | Nous contacter | ^ Haut de page