Recherche par mot clé
 
 
Qui sommes-nous
|
Quelques concepts fondamentaux
|
La pensée traditionnelle face aux courants de la pensée moderne

La hiérarchie causale
|
L'Initiation
|
Questions/Réponses
|
Chambre du Symbole
|
L'Initiation féminine
|
Bibliographie
|
Nous contacter

 
Quintessence

         Elle est la partie secrète d’une chose, sa qualité pure, et elle en recèle toutes les potentialités. Elle est le réel dans toute sa pureté, au-delà des apparences changeantes. C’est par exemple l’extrait le plus concentré qu’on puisse obtenir, notamment par des distillations répétées.

         La Quintessence, dans son unicité, est la cinquième essence, par rapport aux quatre éléments qui constituent l’univers. Mais ceux-ci sont quatre et non cinq. Il n’y a pas de cinquième. Ce mot exprime simplement qu’elle domine et englobe les éléments de la création, apportant synthétiquement le Souffle animateur du Principe. La Quintessence est la partie invisible et animatrice qui permet à la vie de s’exprimer selon la loi de création. Elle s’atteint par le Nombre Cinq, clef de l’univers manifesté. Ce Nombre du Compagnon permet d’aller à l’essentiel, au cœur des choses.

            La Quintessence intègre donc le symbole de l’Etoile Flamboyante qui anime le vivant en général et l’Homme en particulier. C’est pourquoi la rose à cinq pétales en est la représentation la plus courante. Le cube développé en Tau, fait jaillir à son sommet la rose et l’Etoile Flamboyante, la révélant, ainsi que la Pierre Cubique à Pointe. Le Gamma, au cœur de l’Etoile, l’exprime donc lui aussi. De même, le pyramidion est celle de la pyramide.

            D’une manière différente, elle est manifestée dans la Pierre Cubique lorsque celle-ci est déployée et fait apparaître le dodécaèdre étoilé qui est l’univers en sa quintessence. Les quatre polyèdres réguliers, correspondant aux quatre éléments, s’unissent dans la Pierre au dodécaèdre pour synthétiser l’ensemble des lois causales et des fonctions créatrices qui provoquent la genèse permanente.

         La Quintessence est ainsi le principe essentiel de la nature. Basile Valentin parlait de celle du soleil, de la lune et de toutes choses, c’est à dire de l’être concentré de la nature. Elle est le principe des transformations. Le dodécaèdre en est le symbole ; il est donc bien l’outil du Grand Architecte de l’Univers quand il met en place sa création. C’est ainsi que le Principe se retrouve dans toutes les formes émanées de l’Idée principielle.

            Rabelais se surnommait « abstracteur de Quintessence », dans la mesure où il savait l’extraire, et donc l’atteindre.


<<Retour

<<Accueil | Nous contacter | ^ Haut de page