Recherche par mot clé
 
 
Qui sommes-nous
|
Quelques concepts fondamentaux
|
La pensée traditionnelle face aux courants de la pensée moderne

La hiérarchie causale
|
L'Initiation
|
Questions/Réponses
|
Chambre du Symbole
|
L'Initiation féminine
|
Bibliographie
|
Nous contacter

 
Petits Mystères

         Le travail des frères repose sur une perception croissante des mystères, en rapport avec le mystère de la vie.

         Dès le début, l’initié vit dans le mystère en son intégralité. Seule varie la perception que l’on en a, selon les Nombres qui nous sont connus, donc selon les grades. En tenue, avec toute la Communauté rassemblée, les trois grades s’expriment et personne ne s’abaisse au premier degré. Le frère pourra ainsi atteindre la perception vivante de la Connaissance. Cette Connaissance est celle des lois de la création, ou lois causales, expression manifestée du Principe, et des fonctions créatrices qui sont la mise en œuvre de ces lois.

         Les Petits Mystères sont le passage obligé pour celui qui a accepté de franchir la porte du temple, en passant ainsi du stade de néophyte a celui d’Apprenti jusqu’à Compagnon fini.

         Petit à petit, l’initié progresse, il découvre au grade d’Apprenti le mystère des éléments, et par la suite, au grade de Compagnon, le mystère de l’art du trait et de la géométrie sacrée. Par le rituel, par ses actes spirituels, l’initié vit un parcours initiatique ; il développe son intuition, l’éveil, et réalise une véritable évolution

         Cet itinéraire des deux premiers grades consiste à passer hors de soi. Il est limité, comme l’existence individuelle. Il y a des étapes bien balisées, des portes. Il y a un début et il y a une fin, même si un Frère ne va pas au bout, car le passage aux grands mystères n’est pas automatique. C’est le voyage vers le divin.

         Le vécu des petits mystères doit permettre à l’initié de percevoir le rapport qu’il a avec la vie, avec l’univers. Il se situe vitalement dans la création et voit la réalité de toutes les fonctions de création.

         Cette compréhension constitue un véritable guide pour l’initié. Il trouvera en lui le lien qui unit sa propre conscience à celle de la Conscience principielle, considérant qu’il est porteur d’une partie de celle ci. Il perçoit alors que l’homme est bien la finalité de l’univers et qu’il est porteur de la lumière divine. Il lui appartient de la révéler pour réaliser son devoir d’être.

         Ces petits mystères qui jalonnent le trajet de l’initié, lui permettent de voir que le mystère  qui est en bas et qu’il côtoie, est à l’image de ce qui est en haut.

         A ce stade, l’initié peut commencer sa propre transformation intérieure, son déconditionnement relatif ainsi que la domination de son ego. Ces phases de purifications et de rectifications préparent l’initié au grand saut final qu’est la mort d’Hiram. Elles le préparent à atteindre la Connaissance de la Cause, a être une partie intégrante du tout.

         Le terme de petit signifie simplement que la perception des mystères précède la transmutation de l’être qui le plongera dans les grands mystères, domaine du démiurge.


<<Retour

<<Accueil | Nous contacter | ^ Haut de page