Recherche par mot clé
 
 
Qui sommes-nous
|
Quelques concepts fondamentaux
|
La pensée traditionnelle face aux courants de la pensée moderne

La hiérarchie causale
|
L'Initiation
|
Questions/Réponses
|
Chambre du Symbole
|
L'Initiation féminine
|
Bibliographie
|
Nous contacter

 
Serviette

         Ce mot trouve son origine dans une racine commune avec le mot servir. Il est à rapprocher de la nappe, dont l’étymologie provient du latin « mappa » qui signifie serviette de table.

     Ce rapprochement concerne également le plan symbolique. Les serviettes sont le prolongement de la nappe qui recouvre toute la table du banquet, et doivent donc être de la même couleur qu’elle. Ainsi fait-on une belle table où l’on peut vivre l’alchimie du banquet. Cette harmonie facilite ce moment magique.

     Les serviettes sont donc naturellement associées à la table commune. De plus, elles se portent pendant le rituel de table. A ce moment, nous faisons une accolade avec la table en posant, suivant les grades, une ou deux mains, pouce en équerre. Nous unissons ainsi les serviettes pour en faire une chaîne d’union. Nous leur sommes alors totalement assimilés.

     Elles se portent de façon différente suivant le grade :

     L’Apprenti : il la porte sur l’avant-bras gauche, en forme de carré long argenté. Cette attitude fait qu’il ne pose qu’une main sur la table. N’indique-t-il pas sa volonté de servir, sans avoir cependant toutes les clefs de perception pour le faire en connaissance de cause ? N’est-ce pas le premier rôle de l’Apprenti que de servir la communauté, avec zèle comme il se doit ?

     Le Compagnon : il la porte sur l’épaule gauche, en forme de carré long argenté. Il indique ainsi qu’il est prêt à travailler avec force, à porter une charge. Toute fonction est une charge. On peut aussi rapprocher cette notion avec l’action de porter un homme ou un objet sur l’épaule dans certains rituels religieux. C’était alors l’occasion de se rendre utile pour mettre en valeur un témoignage visible de tous.

     Le Maître : il la porte autour du cou, pliée en deux dans la diagonale, roulée partiellement. Son extrémité forme un triangle protégeant les cervicales. Cet emplacement est primordial car il correspond à un point particulièrement fragile. Ce chakra est un nœud privilégié dans les échanges d’énergie. Ceux-ci interviennent avec beaucoup d’intensité au moment du banquet. Horus, Dieu faucon égyptien, protège de la même façon le Pharaon Khephren quand il se pose sur ses épaules et écarte ses ailes derrière la nuque du souverain (Statue du musée du Caire). 


<<Retour

<<Accueil | Nous contacter | ^ Haut de page