Recherche par mot clé
 
 
Qui sommes-nous
|
Quelques concepts fondamentaux
|
La pensée traditionnelle face aux courants de la pensée moderne

La hiérarchie causale
|
L'Initiation
|
Questions/Réponses
|
Chambre du Symbole
|
L'Initiation féminine
|
Bibliographie
|
Nous contacter

 
Egrégore

         Ce mot, très peu utilisé, a une origine incertaine. Il peut provenir du grec « egregorein » qui signifie veiller, d’où le sens de conscience communautaire, ou du latin « egregius » qui signifie « choisi, remarquable, supérieur, éminent, excellent », d’où les notions d’élévation. Mais en l’analysant dans ses différentes composantes, on peut penser que ce terme vient des mots latins « ex »: tiré de ... , et « gregs » : le troupeau, le groupe ... , ce qui signifierait que l’égrégore est l’émanation, voire même la quintessence du groupe, son esprit.

            Cette pensée communautaire n’est pas sommation des êtres. L’égrégore n’existe pas par lui­-même ; c’est l’ensemble d’une vraie communauté qui le fait vivre. N’importe quel groupe ne peut pas en créer un. Il faut que le courant de l’Esprit y circule comme l’influx circule dans une chaîne d’union, ou quand tous les frères dialoguent avec le Tableau de Loge. Tous participent, sans exception, lui donnant force de vie.

            Cet esprit est particulier à chaque communauté. Il est du domaine de l’immatériel ; on ne le perçoit que d’une façon extrasensorielle. Il traduit le comportement subtil de la loge.

            L’égrégore ne peut se réaliser dans le chaos, la confusion de pensée, le passionnel, l’arrivisme, la dispersion ... Il ne peut exister que si les frères sont unis dans une unanimité de fonctionnement. Il lui faut l’existence d’une Règle, un désir commun, une volonté exprimée dans un travail, dans une œuvre, sous la direction d’un Vénérable Maître exerçant complètement sa fonction.

            C’est par la loi d’Amour, symbolisée par le Vénérable Maître, que l’harmonie vers le même idéal permettra de faire surgir l’esprit de la communauté.

            Cette symbiose avec la loi d’harmonie forme l’égrégore qui donne une réelle capacité de rayonnement tant sur le plan exotérique qu’ésotérique. Chaque frère, si différent soit-il, s’assemble tout en gardant sa propre identité, pour donner cet être communautaire, fort de la puissance de chacun et du désir de tous.

            Ainsi l’Homme zodiacal est recréé, non plus de la multiplicité de quelques egos, mais de la vie réelle de tous les initiés réunis, permettant à chacun de se dépasser et d’enrichir la conscience. 


<<Retour

<<Accueil | Nous contacter | ^ Haut de page