Recherche par mot clé
 
 
Qui sommes-nous
|
Quelques concepts fondamentaux
|
La pensée traditionnelle face aux courants de la pensée moderne

La hiérarchie causale
|
L'Initiation
|
Questions/Réponses
|
Chambre du Symbole
|
L'Initiation féminine
|
Bibliographie
|
Nous contacter

 
Dualité

         Notre langage courant utilise le même mot pour deux concepts bien distincts ; cela mène à beaucoup de confusion.

         La Dualité est l’expression du Nombre Deux, et il ne faut pas la confondre avec ce qui est binaire. L’homme est binaire par nature, c’est-à-dire qu’il fonctionne en permanence sur des oppositions. La démarche initiatique lui permet de concevoir la Dualité qui est le plus grand des dynamismes. Elle est la forme créatrice du Un, l’union du Un avec lui-même.

         Elle est la base du vivant, à la fois sa cause et son effet. Lorsque le Principe se regarde, lorsque le Un se pense, il devient Deux et la genèse commence ; d’abord dans l’incréé puis, ensuite, par la loi des Nombres ainsi initiée, dans le créé et la manifestation.

         La Dualité est une loi fondamentale, primordiale, incontournable. C’est pourquoi, de toute éternité, elle a été symbolisée avec force, que ce soit par les imposants pylônes des temples égyptiens ou les tours de nos cathédrales ou encore, tout près de nous, par les deux colonnes qui flanquent l’entrée des temples initiatiques. La Chine traditionnelle la formule par le Yin et le Yang qui sont à la source de toutes choses ; leur alternance est la force motrice du monde manifesté.

         La polarisation sexuelle est issue de la Dualité. De la réunion d’un couple naît le fruit de l’Amour, l’enfant ou troisième terme. Ainsi se poursuit la vie dans le respect de la loi du Principe.

         Mais ceci est son aspect primaire, animal (dans son sens noble). L’être obéit à la loi de la nature en vue de la reproduction, mais il n’y a là aucune intervention d’une dimension spirituelle consciente. Pour être vécue, cette Dualité demande à être sublimée par celui qui cherche à échapper à son déterminisme natal. A partir du plan purement instinctif, l’être, à la recherche du mystère, passe à la conscience de ses actes afin de les accomplir « en connaissance de cause ». D’une attitude et d’une pensée binaires, l’initié doit intégrer le concept de Ternarité et le vivre afin d’arriver à la « résolution des contraires », source d’harmonie et de retour à l’unité conceptuelle.

         On peut dire que la Dualité est l’expression de deux choses complémentaires formant un tout et qui suscitent un troisième terme. La Ternarité est alors la manifestation de la vie. Elle ne choisit pas, elle puise sa dynamique dans le Principe, et elle existe. C’est le croisement des énergies, des polarités, qui, effectué de manière consciente, permet à l’esprit de se libérer de ses limites binaires, d’élargir son champ de conscience et d’apercevoir le centre de toute chose, lieu de connaissance par excellence.

         Là est l’attitude fondamentale à acquérir sur la voie, symbolisée aux yeux de tous  par le croisement des bras des gisants de nos cathédrales ou celui des pharaons sur leurs sarcophages.


<<Retour

<<Accueil | Nous contacter | ^ Haut de page