Recherche par mot clé
 
 
Qui sommes-nous
|
Quelques concepts fondamentaux
|
La pensée traditionnelle face aux courants de la pensée moderne

La hiérarchie causale
|
L'Initiation
|
Questions/Réponses
|
Chambre du Symbole
|
L'Initiation féminine
|
Bibliographie
|
Nous contacter

 
Formulation

            Formuler n’est pas définir. Sur le plan ésotérique, c’est manifester le Verbe. Il s’agit tout simplement de bâtir une œuvre. Cela passe donc pas un art, quel qu’il soit. La concrétisation n’est pas obligatoirement littéraire. Par contre, elle est liée au temps et au lieu pour pouvoir être perçue. Il n’y a pas de formulation définitive qui serait alors un dogme, comme dans les religions révélées. Elle doit exprimer une pensée en conformité avec son époque et la culture dans laquelle elle est amenée à se répandre. Quelle que soit sa forme, elle doit partir du plus haut, d’un concept, pour lui donner une forme achevée et donc particulière, pour que sa trace ne puisse s’effacer rapidement.

            D’une manière plus large, exprimer le Verbe signifie que la nature entière en est une formulation selon la pensée du Grand Architecte de l’univers. En effet, tout ce qui vit ne peut le faire que s’il est en symbiose totale avec la Loi d’Harmonie universelle. C’est pourquoi l’étude approfondie de la nature, des Lois causales et des Fonctions créatrices qui l’animent, permet d’accéder à la Connaissance et de retourner à la Cause. Mais cette étude est d’une difficulté extrême car le mystère ne se laisse pas facilement percer.

            Heureusement pour nous, ceux qui nous ont précédés dans la voie, les Initiés passés à l’Orient éternel, nous ont légué des moyens de connaître à travers les témoignages traditionnels, le plus souvent grâce à la pierre. Tous ces monuments encore visibles sont les résultats de l’Art Royal, mis à la disposition de ceux qui ont le désir de réaliser leur véritable destinée. Le Nombre d’Or, divine proportion, y est omniprésent, révélant la Sagesse, la Force et la Beauté du Grand Architecte de l’Univers.

            En dehors de cette concrétisation, les mythes, rites et rituels se sont perpétués grâce à la tradition orale selon la pensée du Grand Architecte. A l’inverse des témoignages de pierre faits pour durer, les formulations orales sont évolutives et doivent être adaptées au temps et au lieu. Pour rester vivantes, il leur faut être compréhensibles par la pensée humaine qui est en évolution permanente. Sans que l’on puisse y affecter une quelconque notion de supériorité, la conception moderne de la divinité n’a plus rien à voir avec celle de l’Homme de Cro-Magnon. Et pourtant, tous deux sont, ou ont été, mis en face du même mystère à percer.

            Ce qui est prononcé commence à vivre. La formulation précède la conscience. « Emets une parole éphémère, et tu posséderas la Parole éternelle » dit St Bernard. Nul ne peut voir sans concrétiser la pensée divine. L’œil se dessine en commençant par une bouche que l’on complète avec une pupille qui est la lumière qui se lève dans ce qui prononce.

            Il existe deux sortes de formulation, l’une passive, l’autre active.

            La passive est la plus répandue car elle consiste à vivre selon l’instinct et le déterminisme de naissance. L’être incarne le Verbe sans le savoir par sa seule existence ; son entité est à l’image du Grand Architecte, à l’instar de la nature. A cette différence près qu’il peut ennoblir ou avilir cet héritage parce qu’il est doté d’une raison qui permet de s’élever, d’élargir le champ de conscience, ou, au contraire, de se vautrer dans l’ignorance, la paresse, la vanité. Une bonne partie de l’humanité en reste à ce niveau.

            A l’opposé, la formulation active, celle qui allie l’immanence à la transcendance et permet de « conserver la permanence des voies d’accomplissement et de transmission des formes sacrées de la vie » (viatique d’Apprenti du R.I.T.E.), ne se trouve que chez quelques-uns. C’est la partie ésotérique de la formulation. A l’image de la communauté cosmique, elle exige, pour être vivante et manifester le Verbe en esprit et en vérité, d’être générée par des communautés initiatiques capables de reconstituer l’Homme Zodiacal ou cosmique.

            L’expression individuelle n’est certes pas négligeable et se traduit la plupart du temps par l’exemplarité de l’existence. Elle atteint toutefois une puissance multipliée jusqu’à l’infini lorsqu’elle est générée par la magie communautaire. Formuler revient à transmettre la vie, celle de l’Esprit. C’est « transmettre la nourriture telle qu’elle a été prononcée » !

            Voilà pourquoi l’initié digne de ce nom se doit d’être en capacité de formulation permanente afin que les voies de la Connaissance soient toujours ouvertes aux hommes de bonne volonté. 


<<Retour

<<Accueil | Nous contacter | ^ Haut de page