Recherche par mot clé
 
 
Qui sommes-nous
|
Quelques concepts fondamentaux
|
La pensée traditionnelle face aux courants de la pensée moderne

La hiérarchie causale
|
L'Initiation
|
Questions/Réponses
|
Chambre du Symbole
|
L'Initiation féminine
|
Bibliographie
|
Nous contacter

 
Soi

            C’est la partie de la conscience universelle accessible à la conscience individuelle. Elle est immanente en l’homme qui a été créé à l’image de son Créateur. Le Soi est la parcelle de divin qui relie l’homme au Principe de création

         Voilà le fondement même d’un être, son essence, sa substance pure. Malheureusement, il est caché par l’ego. Il fait partie du mystère de la vie, et tout être humain a la possibilité de faire venir au jour cette conscience supérieure. L’enseignement initiatique offre les outils pour y parvenir.

         C’est donc un état du Moi à atteindre par la diminution de l’ego, par des morts successives et ininterrompues du vieil homme. Si le Moi s’utilise à la première personne et participe du côté terrestre, le Soi s’utilise à la troisième personne et procède de l’éternité. Vouloir transmuter l’ego mène aux pires désillusions, car c’est impossible.

            La révélation du Soi consiste en un changement de regard intérieur. La descente selon la perpendiculaire permet de retrouver l’étincelle divine. Il faut alors se déplacer vers « l’autre », le centre de toute chose. Le Soi est certes en nous, mais il est préférable de le trouver dans cet autre pour éviter l’accaparement insidieux de l’ego. Tel est le fondement de la fraternité qui permet de faire fructifier le talent qui nous a été confié.

            Au-delà du destin individuel, il est possible de s’unir au divin, de retourner à l’unité principielle en conscience, de vivre au-dessus de l’ordre apparent de la nature et donc de participer, ici et maintenant de l’éternité. Il est possible d’échapper au perpétuel devenir. Notre naissance individuelle a été une mort à l’universel, certes nécessaire. Mais l’initié se doit de retrouver le Un originel. La connaissance de Soi n’est pas une introspection, car celle-ci se penche sur l’ego. Elle est simplement un état d’attention, de méditation à ce qui est, en dehors de tout devenir. Passer du Moi au Soi revient à passer de l’individu profane égocentrique au Soi profond de la personne vivant avec le monde. Tel est le précepte divin: « Laisse ton âme charnelle et viens dans le royaume de l’union, mais sans toi ! » (parole de Dieu à Moïse dans l’enseignement soufi). Ainsi se franchit la porte alchimique des Grands Mystères.


<<Retour

<<Accueil | Nous contacter | ^ Haut de page