Recherche par mot clé
 
 
Qui sommes-nous
|
Quelques concepts fondamentaux
|
La pensée traditionnelle face aux courants de la pensée moderne

La hiérarchie causale
|
L'Initiation
|
Questions/Réponses
|
Chambre du Symbole
|
L'Initiation féminine
|
Bibliographie
|
Nous contacter

 
Tétraèdre

         Comme le triangle est la première surface délimitée dans un plan à deux dimensions, le tétraèdre est le premier volume délimité dans l’espace. Premier des polyèdres réguliers, il est constitué par l’assemblage de quatre triangles équilatéraux associant ainsi le Trois du concept au Quatre de la concrétisation.

         Il peut être considéré comme le passage du plan à la réalisation, descente dans la manifestation du Grand Architecte. Il est le feu secret qui anime toute création.

         Le lien feu-tétraèdre est corroboré dans la nature par la poudre de lycopode, parfois appelée soufre végétal. Cette plante cryptogame a des spores en forme, rare dans la nature, de tétraèdre. Elles  constituent une poudre très inflammable utilisée pour réaliser des effets spéciaux d’orage au théâtre et aussi lors de l’épreuve du feu dans la cérémonie d’Initiation.

         La forme duale (polyèdre dont les sommets sont les centres des faces d’un autre polyèdre) du tétraèdre est un autre tétraèdre dont l’arête est trois fois plus petite. Il peut s’engendrer ainsi lui-même perpétuellement dans l’infiniment grand et l’infiniment petit, à l’instar du Feu de la création.

         Ce feu est au centre de la Pierre Cubique, cœur secret caché dans la pierre, initiateur des autres corps platoniciens. Il est le commencement, Feu-Lumière, Principe de vie, le Verbe venant animer le monde. Il est une synthèse de l’Esprit créateur.

         Le tétraèdre se relie simplement à tous les autres polyèdres et ainsi à tous les Nombres. La construction ci-dessus en est un exemple, et nous laissons au lecteur le soin de rechercher d’autres enchaînements. 


<<Retour

<<Accueil | Nous contacter | ^ Haut de page