Recherche par mot clé
 
 
Qui sommes-nous
|
Quelques concepts fondamentaux
|
La pensée traditionnelle face aux courants de la pensée moderne

La hiérarchie causale
|
L'Initiation
|
Questions/Réponses
|
Chambre du Symbole
|
L'Initiation féminine
|
Bibliographie
|
Nous contacter

 


Plan de travail

COMMENT UNE COMMUNAUTE INITIATIQUE PEUT-ELLE S’INSERER DANS LA HIERARCHIE CAUSALE ?

 

I.                   LA HIERARCHE CAUSALE. Du Un au multiple.

1....



I.1.1. L’incréé ou le monde de la Cause

 « J’appelle divin, non ce qui est engendré, mais ce qui est incréé » (Hermès trismégiste. Livre premier. Traité 2).

« La Cause première régit toute chose sans se m...



I.1.2. L invisible ou le monde des causes

         Nous en avons déjà parlé dans le Langage Initiatique des Symboles, avec quelques confusion entre invisible et incréé, mais notre perception évolue sans cesse, jamais figée pour ne pas être dogmatique.

...



I.1.3. Le visible ou monde du lien de cause à effet

« L’effet est toujours indirect, en ce sens que la cause doit être reflétée par la résistance de même nature ; cela provoquera une transformation de ces deux forces, qui donnera naissance à l’effet… La nature produit ses ph...



I.2.1. La Mère et le Père universels.

La Mère et le Père universels. L’une réunit et fait vivre en elle, l’autre donne le pouvoir de devenir enfant de Dieu

« Si l’on vous demande : « d’où êtes-vous...



I.2.2. Les 4 éléments de l’univers sont reliés fraternellement entre eux

            Dans la hiérarchie causale, après avoir vu les trois mondes (incréé, invisible et visible), nous avons abordé la fraternité cosmique avec le Un qui devient Deux, le Père et la Mère universels, et maintenant nous allons voir le Deux qui devient Quatre, mettant en place la fraternit...



I.2.3 La fraternité fait fonctionner la vie. Le mouvement vital issu du repos éternel

« L’aptitude de l’esprit à servir de support à toutes les expériences est la qualité de la terre ; sa continuité et sa faculté d’adaptation sont celles de l’eau ; sa clarté et sa capacité de percevoir celles du feu ; son mouvement continuel celle de l...



I.3.1. origine de la vie : origine ou commencement

            La frontière entre les deux mots paraît étroite mais sur un plan sacré des différences de taille apparaissent.

            Parler de commencement, c...



I.3.2. Le temps et l éternité

« L’acte est l’éternité présente dans le temps » (Dialogues avec l’ange).

« Le temps est la distance entre la graine et son fruit » (Schwaller de Lubicz. Propos sur ésotérisme et symbole).

« Quand tu s...



I.3.3. Le retour à la Cause

« L’ouest indique le sens du retour aux sources. Il est le passage vers le monde des origines, la direction du rajeunissement » (Initiation aux livres des morts égyptiens. F. Schwarz).

« On ne peut plus retourner dans ce jardin du Confondement (paradis terrestre), parce qu...



II.1.1.a Les grades

« Pour atteindre la réalisation de soi, la stabilisation, l’individu doit avancer de stade en stade. Il y en a un certain nombre, et on ne doit pas quitter un stade tant qu’il n’a pas eu son effet sur la conscience intérieure : tant qu’il ne l...



II.1.1.b Les offices ou fonctions de création ; les fonctions (nature et multiplicité)

« Les charges sont une pierre de touche qui révèle la vraie nature de ceux qui les détiennent. La nature des hommes est cachée : il faut une occasion pour qu’elle se manifeste » (La parole secrète. Enseignement du maître soufi R...



II.1.2 La fraternité communautaire est rituelle

            La fraternité suppose, comme seul critère, des parents communs et donc rassemble des êtres d’une même famille ; pour certains, celle-ci est toute l’humanité ; mais peut-on réellement vivre concr...



II.1.3 Le métier d’Initié

         Pour pouvoir parler en connaissance de cause du métier d’initié, il convient de connaître parfaitement ce que signifient métier et initié.

         D’abord, qu...



II.2.1 Le Temple, lieu de vie, et ses chambres

            Après la hiérarchie communautaire, nous entrons dans les mystères. Pour les Francs-Maçons, « Nous ne devenons réellement Franc-Maçon qu’à partir du jour où notre esprit s’est ouvert ...



II.2.2 La pratique du rituel et du banquet

« Toute l’Egypte pharaonique, de son origine à sa fin comme dans toutes ses œuvres, n’est qu’un geste rituel » (Le temple de l’homme. Schwaller de Lubicz)

« Si l’on vous invite ...



II.2.3 La voie longue et la voie brève

« Les efforts sont comme les pieds, l’amour comme les ailes. Ce que les pieds parcourent en 100 ans, les ailes le font en un instant » (La parole secrète. Enseignement du maître soufi Rûmi. Sultan Valad)

 ...



II.3.a La joie

« Le sourire, en hébreu, (hiyoukh) est de même racine que le mot vie (hay) ».

« Cette voie est un jeu de balance continuel entre l’égoïsme du moi et l’altruisme du Soi… Or, pour obtenir cette abn...



II.3.b Faire rayonner la fraternité causale dans le monde ordinaire

            Le mot ordinaire est surprenant et mérite toute l’attention. Il signifie exactement « ce qui est conforme à la règle, à l’ordre », donc qui est conforme à l’ordre normal (de norme donc r...



II.3.c Rire de la hiérarchie pour la renforcer.

« Il faut se méfier des gens qui ne rient pas. Ce ne sont pas des gens sérieux ». (Mozart)

« Un jour viendra où tu riras de ce qui te fait pleurer aujourd’hui. Et ce jour-là, c’est aujourd’hui si tu le veux...



III.1.a Se créer les uns par les autres

« La réalité n’existe que parce qu’il y a un regard pour la créer » (J. Fontaine. L’Eveil. De l’Initiation au Maître).

« Epeler seul c’est trahir ; épeler ensemble c...



III.1.b Chaque chose et chacun à sa place

« Qu’adviendrait-il de Castalie si chacun voulait apprécier lui-même sa valeur personnelle, ses talents, ses aptitudes, et choisir un poste en conséquence ? » (H. Hesse. Le jeu des perles de verre).

 ...



III.1.c L’élitisme

« Chacun de nous n’est rien de plus qu’humain, rien de plus qu’un essai, une étape. Mais cette étape doit le conduire vers le lieu où se trouve la perfection ; il doit tendre vers le centre et non la périphérie » (H. Hesse. Le jeu des perles de verre).

...



III.2.a La pratique de la vérité : Nul ne détient la vérité

« La vérité existe, mon cher, mais la doctrine que tu réclames, l’enseignement absolu qui confère la sagesse parfaite et unique, cela n’existe pas. Il ne faut pas non plus avoir le moins du monde la nostalgie d’un enseignement parfait, mon ami...



<<Accueil | Nous contacter | ^ Haut de page